A la découverte des entreprises inclusives – Episode 1

Temps de lecture : 2 minutes

Aller plus loin dans le management

Premier épisode de notre série au sein des entreprises inclusives représentées par EuCIE. Aujourd’hui, nous allons en Belgique, au coeur des Ateliers Jean Del’cour.

Multi-activités, l’entreprise existe depuis 1965 et compte plus de 500 collaborateurs. Ces derniers travaillent notamment dans les secteurs de l’emballage et du conditionnement, du câblage, l’usinage et la soudure, l’entretien de parcs et jardins et la maintenance de logements sociaux.

C’est une entreprise ordinaire, à un détail près : au sein des Ateliers JD’C, 89% du personnel est en situation de handicap. Une spécificité qui fait aller plus loin dans le management, comme le souligne Thomas Schijns, responsable industriel : « Notre objectif c’est d’adapter et d’organiser le travail en fonction des difficultés des gens, […] essayer de trouver la bonne personne au bon endroit. »

Psychologue de formation, Thomas Schijns insiste : le travail fourni doit être de qualité et répondre aux exigences clients. Mais pas question de malmener les collaborateurs pour autant ! « Il y a une préoccupation du bien-être de la personne et faire en sorte que nous soyons les plus organisés possible pour que la pression ne tombe jamais sur les opérateurs. […] C’est vraiment ramener au centre la personne. »

Pour y arriver, plusieurs systèmes ont été mis en oeuvre. Un tableau d’amélioration continue est par exemple mis à disposition des opérateurs pour signaler les problèmes. De courtes réunions quotidiennes permettent d’échanger sur les difficultés rencontrées.

La bande dessinée explique les étapes d’un projet.

Plus récemment, un nouvel outil a été mis en place : les bonnes pratiques ont été affichées sur les murs des ateliers. Et au pays d’Hergé, quoi de mieux qu’une planche de bande-dessinée pour les illustrer ?

D’autre part, des professionnels – psychologues et assistants sociaux – encadrent le personnel au sein de l’entreprise. Et la démarche va au-delà du cadre strictement professionnel : l’accompagnement psycho-social est individualisé et des formations participent à une bonne intégration dans la société au sens large.